• F D

Exposition : 24 septembre 2022 – 2 avril 2023 Modèles marins. Dessiner la régénération MAMAC



Exposition

24 septembre 2022 – 2 avril 2023

Modèles marins. Dessiner la régénération

MAMAC

Place Yves Klein – Nice


À la croisée des Arts et des Sciences, l’exposition « Modèles marins. Dessiner la régénération » est le fruit du travail inédit d’Irene Kopelman avec deux laboratoires de recherche.











Après une première collaboration en 2018, le MAMAC (Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de la Ville de Nice) et l’artiste Argentine ont poursuivi leur coopération avec une résidence artistique de 18 mois, des recherches ciblées portant principalement sur la vie marine étudiée à Nice et ses environs. Deux délicats invertébrés marins observés pour leurs exceptionnelles capacités biologiques ont tout particulièrement inspirés l’artiste.

Ainsi, dessins, œuvres de verre, pièces en céramiques et peintures témoignent de cette recherche associant le Laboratoire de Biologie du Développement de Villefranche-sur-Mer (LBDV) à l'Institut de la Mer de Villefranche (IMEV) avec le Directeur de Recherche, Stefano Tiozzo, et l'Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement de Nice (IRCAN) – membre de l’Institut Fédératif de Recherche Ressources Marines (IFR MARRES) – avec le Directeur de Recherche Éric Röttinger.

Nombreux sont les artistes qui se préoccupent du vivant, rares sont ceux qui font de la recherche en biologie marine une source d’inspiration. Irene Kopelman est de ceux-ci, et cette résidence nous ouvre les portes de l’univers fascinant des Nematostella et Botrylle étoilé, vus au travers de son regard.

Partenariat(s) : Exposition réalisée en collaboration avec le Laboratoire de Biologie et du Développement de Villefranche-sur-Mer (LBDV) de l'Institut de la Mer de Villefranche (IMEV - SU, CNRS), l'Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement de Nice (IRCAN - UCA, CNRS, INSERM). Irene Kopelman a été Lauréate du programme d’Université Côté d’Azur pour la recherche avancée ; à ce titre, la résidence de l’artiste a été soutenue par l’IDEX UCAjedi d’Université Côte d’Azur. Le projet a été sélectionné par la commission mécénat de la Fondation des Artistes qui lui a apporté son soutien, ainsi que celui du Fonds Mondriaan. Ce travail a bénéficié d'une aide du gouvernement français, gérée par l'Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d'Avenir UCAjedi portant la référence n°ANR-15-IDEX-01


Commissariat : Hélène Guenin

Production : Direction Générale Adjointe en charge de la culture et du patrimoine –

Thomas Aillagon / Direction en charge de la coordination des musées d’arts –

Hélène Jacquart


Irene Kopelman est représentée par la galerie LABOR, Mexico, et Jocelyn Wolff Gallery, Paris.