• F D

EXPOSITION Isa MELSHEIMERCOMPOST 20 novembre 2021 – 27 février 2022

Galerie contemporaine du MAMAC

Place Yves Klein – Nice


Du 20 novembre 2021 au 27 février 2022, la Ville de Nice vous invite à découvrir l’exposition Isa Melsheimer à la Galerie contemporaine du MAMAC. Une visite presse de l’exposition se tiendra le vendredi 19 novembre 2021 à 10h30 en présence de l’artiste, avant le vernissage qui se tiendra à 19 heures.

Depuis près de 30 ans, l’artiste Isa Melsheimer interroge dans son œuvre l’architecture moderne tout autant que notre environnement naturel. Elle intervient le plus souvent in situ. Sa pratique traverse la peinture, la broderie, la sculpture et intègre le végétal. Son œuvre interroge la relation complexe et évolutive de l’humain à son environnement.

L’architecture joue un rôle central dans l’œuvre d’Isa Melsheimer, plus particulièrement les formes et figures de proue du modernisme, notamment Ludwig Mies van der Rohe ou encore Le Corbusier, évoqué dans l’exposition à travers les peintures qu’il créa en 1938-39 sur les murs de la Villa E-1027 d’Eileen Grey à Roquebrune-Cap-Martin.

Pour son exposition au MAMAC, l’artiste s’est plongée dans la riche histoire de la Côte d’Azur, territoire d’expérimentions de l’architecture moderne qui laisse aujourd’hui un héritage de villas, parfois insoupçonnables, nichées au cœur des collines et des palmiers. Ce destin entrelacé de commanditaires aventureux, ouverts sur les innovations de leurs temps, et d’architectes novateurs, croise l’imaginaire d’une éternelle Riviera et de ses paysages désirables. Le palmier, bien qu’introduit au cours du 19ème siècle (les plantations massives d’espèce tropicales remontent aux années 1860), au moment du développement d’un tourisme international d’hiver, apparaît aujourd’hui comme une plante indigène et un symbole même de la Côte d’Azur.

L’artiste propose une hybridation de cette Riviera rêvée et fantasmée et la transformation du rivage du fait de la présence du charançon rouge dans les palmiers. La galerie se transforme en paysage onirique et métamorphique dans lequel des céramiques de la larve de l’insecte et des évocations d’architectures modernistes s’imbriquent, créant le terreau, peut-être fertile, d’une histoire à venir.

De nombreuses œuvres et notamment les céramiques ont été spécialement

conçues pour l’exposition.

L’exposition bénéficie des prêts et du soutien des galeries Esther Schipper

à Berlin et Jocelyn Wolff à Paris.

Les visites du patrimoine XXème ont été organisées avec le soutien

du Forum d’Urbanisme et d’Architecture de Nice.

Sculptures, installations, peintures et œuvres textiles forment un microcosme coloré très référencé, à travers lequel l’artiste allemande explore des questions éminemment actuelles comme la survie de l’humanité, ses relations à son environnement et la durabilité.

Notes biographiques : Isa Melsheimer est née en 1968 à Neuss, en Allemagne. Elle vit et travaille à Berlin. De 1991 à 1997 Isa Melsheimer étudie à l'Université des Arts de Berlin et fut l’élève de Georg Baselitz. Elle obtient de nombreuses bourses et résidences d’artiste : l'île Fogo en 2017, le Marianne-Werefkin-Prize Berlin en 2015, la bourse de la Deutsche Akademie Villa Massimo à Rome en 2013, Goethe Institut à Lisbonne en 2012, le prix d'art de la ville de Nordhorn en 2008, résidence à la Villa Aurora de Los Angeles en 2007 et une bourse de la Chinati Foundation à Marfa, au Texas (fondation Donald Judd), en 2005. Isa Melsheimer est représentée par les galeries Esther Schipper à Berlin et Jocelyn Wolff à Paris.

Expositions individuelles récentes : KINDL - Centre d'art contemporain, Berlin (2020) ; Centre régional d'art contemporain, Montbéliard (2018-2019) ; Kunstverein, Heppenheim (2018) ; Städtische Galerie, Delmenhorst (2018) ; Fogo Island Gallery, Fogo Island (2018) ; Maison Mies van der Rohe, Berlin (2017) ; Kontrastbedürfnis, Ernst-Barlach-Haus, Hambourg (2015) ; Art3 - art contemporain, Valence (2015) ; Quartz Studio, Turin (2015) ; Ikop Museum für zeitgenössische Kunst, Eupen (2014) ; Santa Monica Museum of Art, Santa Monica (2012) ; Carré d'art, Nîmes (2010) ; Kunsthaus Langenthal (2010).

Œuvres dans les collections publiques : Stedelijk Museum voor Actuele Kunst, Gand ; Europäisches Patentamt, Munich ; Bonnefanten Museum, Maastricht ; Museum Ludwig, Cologne ; Sammlung der Deutschen Bank, Francfort Künstlerhaus Schloss Balmoral, Stiftung Rheinland-Pfalz, Bad Ems ; Arp Museum Bahnhof Rolandseck, Remagen ; Carré d'Art, Nîmes ; MUDAM, Luxembourg ; CNAP Centre National des Arts Plastiques, Paris.

Commissariat de l’exposition : Hélène Guenin, directrice du MAMAC avec Julia Lamboley, attachée de conservation


Crédit Photo :

Isa Melsheimer - Tuch (Loch II) / Cloth (Hole II), 2012 (détail).

Courtesy the artist and Esther Schipper, Berlin - Photo © Jens Weyers.

Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (MAMAC)

Place Yves Klein – Nice

+33 (0)4 97 13 42 01

www.mamac-nice.org

Tous les jours de 11h à 18h sauf le lundi