• F D

L’Artistique en décembre

L’Artistique en décembre

L’Artistique, Centre d’Arts et de Culture & Espace Ferrero, propose dans ses espaces d’exposition et son auditorium une programmation construite autour de la valorisation du fonds Ferrero - un ensemble unique d’art contemporain et d’art premier réuni par Jean Ferrero, photographe, collectionneur, ami de l’Ecole de Nice – et des expositions temporaires d’art contemporain. Mais L’Artistique se veut pleinement acteur des temps forts qui ponctuent la vie culturelle niçoise. Festivals et événements trouvent ici une chambre d’écho à leurs manifestations. L’Artistique propose des rendez-vous réguliers. Ses « Parole(s) d’artiste(s) » convient ceux qui font l’actualité et ses « Rencontres » apportent un éclairage sur la création contemporaine tout autant que sur le patrimoine culturel. Toutes donnent la parole aux chercheurs, artistes, commissaires d’exposition, métiers de la culture afin de permettre au public de se former et vivre au plus près, l’actualité de notre ville dans cet espace dédié à l’échange des savoirs.


RAPPEL

Encore deux dates à ne pas manquer fin novembre ! SAMEDI 27 NOVEMBRE - 16H LES RENCONTRES DE L’ARTISTIQUE DANIEL SPOERRI : UNE POÉTIQUE DE L’OBJET

Par Jill Carrick, professeure à Carleton University, Canada, elle est connue en tant que spécialiste des Nouveaux Réalistes et a publié récemment un livre sur Daniel Spoerri. En lien avec l’exposition présentée au MAMAC Daniel Spoerri est de ces artistes inclassables qui croisent bien des aventures esthétiques du XXe siècle. Du Nouveau Réalisme aux interventions les plus radicales, il s’agira de montrer quels sont les enjeux d’une telle œuvre et d’une telle posture. Les tableaux pièges mais aussi la topographie du hasard que développera l’artiste permettent de comprendre ce rapport au réel qui fait de Spoerri un artiste qui entre en phase avec l’histoire en train de s’écrire. Modérateur : Fabrice Flahutez, professeur à l’Université de Lyon Saint-Etienne, commissaire d’expositions et spécialiste du surréalisme et des groupes d’artistes après 1945. Entrée libre et gratuite sans réservation dans la limite des places disponibles.


LUNDI 29 NOVEMBRE - 18H CONFÉRENCE FACE A FACE LA VEUVE JOYEUSEAvec Bruno Membrey et Benoît Bénichou Entrée libre dans la limite des places disponibles. Plus d’informations sur : www.opera-nice.org >> Consultez le programme des Rencontres de l’Artistique sur nice.fr <<Depuis 2007, Patrick MOYA a investi le monde virtuel de Second Life en créant son Moya Land, une « petite dictature de l’art » de 260 000 m2 dont il est le maitre absolu et qui lui permet enfin de vivre dans son œuvre. Il y a modélisé l’Artistique pour y présenter un double virtuel de l’exposition et surtout réactiver les projets d’émissions de télé


JEUDI 2 DÉCEMBRE - 18H LES RENCONTRES DE L’ARTISTIQUE LA PRIMAUTÉ DE LA COULEUR EN PEINTURE AU XXE SIÈCLE : THÈME ET VARIATIONS D’HENRI MATISSE À PIERRE SOULAGESPar Camille MORANDO, docteure en histoire de l’art, responsable de la documentation des Collections modernes au MNAM-CCI / Centre Pompidou, professeure à l’École du Louvre. Au cours du XXe siècle, la couleur occupe une place majeure chez les avant-gardes artistiques: primauté ou hégémonie de la couleur fauve, expressionnisme et sentiments, suprématisme et philosophie du monde sans objet, abstraction lyrique et géométrique, économie avec la monochromie, perception optique de la lumière, matière et vibration. La couleur va ainsi dominer la peinture du XXe siècle, interrogeant la forme et l’expression, et devenant à la fois sujet, motif et objet. La couleur devient comme un thème et variations qui va décliner des objectifs et des enjeux divers et nous placer au cœur-même de l’histoire de la peinture, d’Henri Matisse à Pierre Soulages, en passant par les œuvres de Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, Paul Signac, André Derain, Edvard Munch, Vladimir Kandinsky, Erich Heckel, Piet Mondrian, Kasimir Malevitch, Jackson Pollock, Mark Rothko, Sam Francis, et bien d’autres. Modérateur : Fabrice Flahutez, professeur à l’Université de Lyon Saint-Etienne, commissaire d’expositions et spécialiste du surréalisme et des groupes d’artistes après 1945. Entrée libre et gratuite sans réservation dans la limite des places disponibles.


SAMEDI 4 DÉCEMBRE - 16H CONCERT DE NOËL LE TRIO HILDEGARD POHL PRÉSENTE : SWING NOËL SWING

Par Hildegard Pohl, piano, Yogo Pausch, batterie, Norbert Meyer-Venus, contrebasse Cette formation musicale autour de Hildegard Pohl propose de visiter Nice, pour ce concert de Noël, avec son programme "Swing Noël Swing". Le trio, originaire de Nuremberg (Allemagne) ville jumelée avec Nice, a développé son propre swing : une combinaison de jazz et de musique classique. Ce concert est proposé par le Centre Culturel Franco-Allemand de Nice en partenariat avec la Direction des Relations Internationales de la Ville de Nice et vise à développer le jumelage entre la métropole franconienne et Nice. Entrée libre et gratuite sans réservation dans la limite des places disponibles.


LUNDI 6 DÉCEMBRE - 12H15 CONCERT DE MUSIQUE DE CHAMBRE

Mikhaïl Ivanovitch Glinka Trois chansons russes Gabriel Fauré Après un rêve Claude Debussy Sonate pour flûte, alto et harpe Jean Cras Suite en duo pour flûte et harpe Maurice Ravel Sonatine en Trio en fa dièse mineur pour flûte, alto et harpe Par Isabelle Demourioux, flûte, Magali Prévot, alto et Helvia Briggen, harpe Tarifs : 10€.

Réservations au 04 92 17 40 79 ou par internet : www.opera-nice.org La vente des billets sur place pourra être effectuée une heure avant le début du spectacle.


SAMEDI 11 DÉCEMBRE - 16H LES RENCONTRES DE L’ARTISTIQUE CHRISTO ET JEANNE-CLAUDE, UN DEMI-SIÈCLE DE CRÉATION EN EXTERIEURPar Fabrice Flahutez, professeur à l’Université de Lyon Saint-Etienne, commissaire d’expositions et spécialiste du surréalisme et des groupes d’artistes après 1945. Christo et Jeanne-Claude sont connus pour avoir habillé le monde extérieur de leurs œuvres, bâtissant une poétique du voilement pour mieux faire apparaître les méandres du réel dans toute sa complexité. L’« empaquetage » de lieux, de bâtiments, de monuments, de parcs et de paysages interroge notre propension à nous situer dans ce monde. Les propositions artistiques, à la fois monumentales et éphémères entretiennent une certaine résonnance avec l’écologie telle que nous la pensons dès les années 1960, mais aussi avec l’idée de faire descendre l’art dans la rue et d’aller à la rencontre de son public. De la rue Visconti à Berlin en passant par Paris, New York, ou la Californie, Christo et Jeanne-Claude n’ont jamais cessé d’innover en ingénieur du poétique. Entrée libre et gratuite sans réservation dans la limite des places disponibles.


MERCREDI 15 DÉCEMBRE - 14H30 BERNARD TAPIE - LEÇONS DE VIE, DE MORT ET D'AMOUR Aux éditions Presses de la Cité Par Franz-Olivier Giesbert. Bernard Tapie se livre comme jamais il ne l’a fait. Deux hommes vrais dans un dialogue complice, émouvant, sans concession. Un portrait inédit et passionnant, d’un personnage fort en gueule, d’une énergie débordante, intrépide et provocateur. Bernard Tapie, l’une des personnalités françaises les plus populaires et authentiques, dont toute la France a suivi les aventures mouvementées, aura marqué la politique, le sport, le monde des affaires, pendant près de cinquante ans. Un autodidacte de milieu modeste qui a eu mille vies. Entrée libre et gratuite sans réservation dans la limite des places disponibles.


JEUDI 16 DÉCEMBRE - 18H – EN VISIOCONFÉRENCE ZOOM PAROLE D’ARTISTE SOAVE, Station Durandy Œuvre située sur la ligne 2 du tramway Par Tania Mouraud, artiste.



L’œuvre de Tania Mouraud est protéiforme et s’attache souvent à dévoiler les déterminismes sociaux tout en misant sur une poétique renouvelée de l’espace environnant. L’artiste évoquera dans cette rencontre-débat, son rôle dans l’élaboration de sa pièce monumentale Soave, pour la station Durandy du tramway de Nice. Celle-ci s’inspire de la célèbre aria Cosi Fan Tutte. Soave sia il vento créée en 1790 par Wolfgang Amadeus Mozart sur un livret de Lorenzo da Ponte. Le texte qui compose l’œuvre a volontairement été inscrit en italien pour faire écho à l’histoire de Nice et à la biographie de Joseph Durandy dont le nom a été donné à la station. Quels en étaient les attentes et les enjeux et comment une artiste aujourd’hui pense l’urbain à l’aune du XXIe siècle. Tania Mouraud, est une artiste connue internationalement et on lui doit notamment une rétrospective au Centre Pompidou Metz mais aussi une œuvre sur le tracé du Tramway à Nice. Modérateur : Fabrice Flahutez, professeur à l’Université de Lyon Saint-Etienne, commissaire d’expositions et spécialiste du surréalisme et des groupes d’artistes après 1945. Entrée libre et gratuite sans réservation dans la limite des places disponibles.


EXPOSITIONS

Exposition permanente


Collection Donation Ferrero

Dans les salons Belle Epoque, une présentation et un accrochage « débordants » qui restituent l’esprit du collectionneur-accumulateur Jean Ferrero, ce ne sont pas moins de 150 œuvres qui sont exposées selon une rotation qui puise à loisir dans les 853 œuvres de la Donation et met à l’honneur des artistes majeurs tels que César, Arman, Ben et les autres émules de l’École de Nice, Claude Gilli, Robert Malaval, Bernar Venet, Serge III, Edmond Vernassa, Pierre Pinoncelli, Albert Chubac… Durant son histoire, L’Artistique a promu l’art avec des expositions de peintures, sculptures, photographies, mais aussi des concerts et conférences. Ainsi, Ben, avec le groupe Fluxus, a fait de multiples performances dans la salle du Théâtre, immortalisées pour la plupart grâce aux photographies et films réalisés par un certain Jean Ferrero… Depuis novembre 2019, la Collection Donation Ferrero a trouvé un écrin à sa mesure en intégrant les salons de L’Artistique, avec une présentation et un accrochage « débordants » qui restituent son esprit de collectionneur-accumulateur, L’Artistique nous emmène chez Jean Ferrero. Entrée libre et gratuite


EXPOSITION TEMPORAIRE - JUSQU’AU 18 DÉCEMBRE LA TÉLÉ DE MOYA – Oh la la, quelle histoire !


Exposition des premières recherches de l’artiste, de 1977 à 1982, utilisant la télévision dans son désir de devenir créature, un télé-artiste qui vivrait dans son œuvre. Médiations proposées aux scolaires deux journées par semaine, sur rendez-vous. La télévision est le médium de l’avenir, l’artiste qui se veut d’avant-garde doit l’utiliser. Journal de MOYA, 1976.Patrick MOYA est le dernier artiste d’importance à représenter la nouvelle génération de l’Ecole de Nice défendue par Jean Ferrero. Jeune poulain de la Galerie Ferrero de 1996 à 2003, surnommé Momo par le galeriste qui ne cessait de clamer : Momo, l’artiste qu’il vous faut ! L’exposition présente ses premières recherches, réalisées de 1977 à 1982 (dessins, peintures et photographies rehaussées) dans son désir de devenir créature, un télé-artiste qui vivrait dans le petit écran ; cette période est essentielle pour comprendre le travail de cet artiste qui ne cesse depuis lors de se donner un destin de créature qui vit dans son œuvre. Visite commentée par Patrick MOYA un après-midi par semaine, sur réservation, places limitées. Entrée libre et gratuite


En lien avec l’exposition MOYA

Performances virtuelle et vidéo

Réactivation des projets d’émissions de télévision L’Artistique, est l’un des très rares établissements à posséder son double exact sur Second Life, les avatars du monde entier peuvent désormais le visiter sur : http://maps.secondlife.com/secondlife/Moya/58/60/22. Moya a profité de cet environnement virtuel pour réactiver ses projets d’émissions de télé restés jusqu’à présent à l’état de dessins et de notes. Le spectateur peut désormais accéder à cet espace en pénétrant le fond de la scène de LArtistique, virtuel. Cette installation fait l’objet d’un film projeté dans la salle réelle de L’Artistique durant l’exposition. >> Consultez le programme des expositions de l’Artistique sur nice.fr << Programme sous réserve de modifications, notamment liées à la crise sanitaire. L’Artistique est ouvert en application des recommandations sanitaires établies par le Ministère des Solidarités et de la Santé. L'accueil a donc été repensé dans le respect des gestes barrières liés à l'épidémie de Covid 19.


L’ARTISTIQUE – CENTRE D’ARTS ET DE CULTURE & ESPACE FERRERO

27, Bd Dubouchage – 06364 Nice Cedex 4.

Du mardi au samedi de 10h à 18h.

Toutes les manifestations, à l’exception des concerts de musique de chambre, des concerts afterworks et des conférences Face à Face, sont en accès libre, gratuit, sans inscription, dans la limite de la jauge autorisée et sur présentation du passe sanitaire.

Tel : 04 97 13 47 70

lartistique@ville-nice.fr

http://www.nice.fr/fr/culture/musees-et-galeries/l-artistique

http://www.nice.fr/fr/culture/lectures-et-conferences/les-rencontres-de-l-artistique