• F D

Une rentrée sous le signe de l'environnement et la culture à Vence !

Une rentrée sous le signe de l'environnement et la culture à Vence !

Alors que Vence s’inscrit dans l’Eté Polaire 2021 - 1ère Saison culturelle et éducative nationale consacrée aux mondes de l'Antarctique et de l'Arctique , retrouvez deux

expositions labellisées « 2021, l’été polaire »



  • AU CENTRE CULTUREL DE VENCE DU 1ER AU 24 SEPTEMBRE et lors de la LA JOURNÉE DES ASSOCIATIONS le 11 septembre par l'association Empreinte Polaire dont l'artiste vençoise Ferial fait partie.


  • EXPOSITION DE FÉRIAL À LA CHAPELLE DES PÉNITENTS VENCE


CHAPELLE DES PÉNITENTS

DEUX EXPOSITIONS LABELLISÉES «2021, L’ÉTÉ POLAIRE»



1 -

AU CENTRE CULTUREL DE VENCE

DU 1ER AU 24 SEPTEMBRE

AVEC LA JOURNÉE DES ASSOCIATIONS


2 -

EXPOSITION DE FÉRIAL

À LA CHAPELLE DES PÉNITENTS

VENCE


Exposition labellisée «2021, l’été polaire»

«2021, l’été polaire» est la première saison culturelle et éducative nationale dédiée aux mondes polaires dans près de 40 villes de l’Hexagone et Outre-mer.

SITE : www.etepolaire.com

PAGE FB : www.facebook.com/etepolaire

ASSOCIATION EMPREINTE POLAIRE : www.empreintepolaire.fr

PAGE FB : www.facebook.com/empreintepolaire


La mairie de Vence, le Centre Culturel, la Médiathèque et le pôle environnement

souhaitent s’unir afin d’organiser une exposition multimédia de l’association Empreinte Polaire,

le 11 septembre, à l’occasion de la journée des Assocations.

LIEUX DE L’EXPOSITION :

CENTRE CULTUREL DE VENCE

DU 1ER AU 20 SEPTEMBRE

DES BÂCHES EN GRAND FORMAT À L’ENTRÉE DU CENTRE CULTUREL.

Impressions en grand format des photographies des membres de

l’association (Antarctique et Cercle polaire).

PROJECTION DE FILMS À LA MDIATHÈQUE

• STEPHANE DUGAST

PAUL-ÉMILE VICTOR - J’AI HORREUR DU FROID

http://stephanedugast.com/film-documentaire-paul-emile-victor-j-ai-horreur-du-froid

Personnalité très médiatique de la France du 20èmesiècle, Paul-Émile Victor est pourtant

aujourd’hui tombé dans l’oubli. Ethnologue, écrivain, dessinateur et créateur des Expéditions

Polaires Françaises, Paul-Émile Victor est aussi un explorateur engagé très attaché à la Nature

et sa défense. Pour la première fois archives inédites, témoignages forts et lieux clefs de son

existence sont réunis dans un film documentaire qui va retracer l’incroyable destin d’un

des pionniers de l’écologie.

PRÉSENTATION DE LIVRES

(A LA MÉDIATHÈQUE ET SUR LE STAND DE L’ASSOCIATION)

ISSI de glace - Sophie Galvagnon

Au Groenland, souviens-toi de l’avenir - Férial

STAND DE L’ASSOCIATION EMPREINTE POLAIRE

Dans le cadre de la journée des Associations, Empreinte Polaire disposera d’un stand pour présenter

son association.

La date du 11 septembre a été retenue par Vence car il s’agit de la journée des Associations.

Elle regroupe et rassemble beaucoup de monde ce jour-là.

L’exposition des photographies imprimées sur bâches au Centre culturel seront exposées un mois.


SOUVIENS-TOI DU FUTUR

MÉMOIRE DU VIVANT EN TERRE ARCTIQUE

Une évocation poétique réalisée par Thierry Froment et Férial.

Une musique originale de Maeyn (Maeldwyn Hart)

sublimée par la voix elfique de Frédérique Labussiere.

Images et textes de Férial


EXPOSITION LABELLISÉE «L’ÉTÉ POLAIRE 2021»

PHOTOS ET ÉDITION : «AU GROENLAND, SOUVIENS-TOI DE L ’AVENIR»

À l’hiver 2018, dans la baie de Disko, à l’Ouest du Groenland, le bateau «Le

Manguier» a accueilli quatre artistes en résidence.

Férial, Artiste Photographe, nous plonge dans un récit photographique d’une

chronique poétique et intimiste du pays des glaces en état d’urgence.

Nuna, la terre des hommes, n’appartient pas à l’homme. Elle nous est prêtée

mais pas pour l’éternité.

Qu’allons-nous léguer aux générations d’aujourd’hui et de demain ? Quel

héritage déposerons-nous dans leurs mains ? « Le XXIe siècle sera écologique

ou ne sera pas ». Le moment est venu de mettre en scène notre propre

passage à l’âge adulte, face à notre destin et à celui de nos enfants et transcender

les limites de nos comportements. En réponse à L’impermanence de la vie,

prenons notre «courage d’exister» à deux mains et le risque de l’engagement

pour de beaux lendemains.