top of page

Ville de Draguignan : Tour de l'Horloge et Journées Européennes du Patrimoine

Ville de Draguignan

Tour de l'Horloge + Journées Européennes du Patrimoine



Les Journées européennes du patrimoine

Les Journées européennes du patrimoine sont l’occasion de faire découvrir ou redécouvrir les monuments et les édifices de la ville. Le service Animations culturelles et patrimoine de la ville a rassemblé les acteurs culturels de Draguignan pour proposer un programme commun qui se déroulera du 16 au 18 septembre. Le lancement des Journées européennes du patrimoine se fera le jeudi 14 septembre à 18h à la Société d’études scientifiques et archéologiques de Draguignan et du Var avec présentation du bulletin tome LIX, année 2023.


Créées en 1984 sous le nom de « Journées Portes ouvertes des monuments historiques » par le ministère de la Culture, les Journées européennes du patrimoine ont pour objectif de montrer au plus grand nombre la richesse extraordinaire de notre patrimoine avec des rendez-vous inédits, des visites insolites et des ouvertures exceptionnelles.


Au programme

Près de 80 activités incluant des :

- visites guidées ;

- balades culturelles ;

- conférences ;

- animations pour enfants ;

- installations lumineuses ;

- spectacles ;

- activités numériques

se dérouleront dans de nombreux sites emblématiques de la culture et du patrimoine dracénois :

- Archives départementales et municipales ;

- Centre-ville de Draguignan ;

- Chapelles Saint-Hermentaire et Saint-Sauveur ;

- Cimetière communal américain ;

- Domaine du dragon ;

- Hameau du Flayosquet ;

- LC2R conservation ;

- Les enfers ;

- Maison du bourreau ;

- Micro-Folie

- Musées de l’Artillerie et des Arts et Traditions populaires ;

- Pôle culturel Chabran ;

- Quartier des Arts ;

- Société d’études scientifiques et archéologiques de Draguignan et du Var ;

- Sous-préfecture ;

- Théâtres de l’Esplanade et de Verdure ;

- Tribunal Judiciaire.


Programme des Journées européennes du patrimoine disponible sur




Valoriser le patrimoine

Des travaux de rénovation interviennent sur la Tour de l’Horloge depuis le mois de juillet dans le but de restaurer le campanile et de réaliser des rejointoiements de façade.

L’intégrité du campanile étant menacé, un diagnostic préalable a permis de déterminer les opérations de mise en sécurité et de réhabilitation à mener. L’occasion également de reprendre les joints de la façade et des pierres dans le but de garantir l’étanchéité du bâtiment.

Ces opérations visent donc à préserver ce bâtiment symbolique de la commune, tout en valorisant le patrimoine bâti.

La fin du chantier est envisagée au mois de décembre.


Un monument emblématique

La Tour de l’Horloge est inscrite à l’inventaire des monuments historiques.

Reconstruite en 1662 et enracinée sur le rocher de l’Horloge, cet édifice est au centre de la commune et l’habitat s’y est développé tout autour. Du haut de ses 24 mètres accessibles en gravissant les 79 marches de son escalier imprégné d’histoire, ce monument offre une vue panoramique du paysage dracénois.

Spectatrice du temps qui passe, cette tour permet d’admirer l’étendue du développement de la cité au fil des siècles.


Ville ou Pays d’art et d’histoire

Dracénie Provence Verdon agglomération est candidate au label Pays d’art et d’histoire dans une stratégie d’attractivité et de dynamisation du territoire.

Le projet de territoire a un impact d’un point de vue patrimonial, économique, social, touristique et constitue l’argument principal de la viabilité d’une candidature.

Le label « Ville ou Pays d'art et d'histoire » est attribué par le Ministre de la Culture, après avis du Conseil national des Villes et Pays d'art et d'histoire, aux communes ou groupements de communes qui s’engagent dans une politique de sensibilisation des habitants, des visiteurs et du jeune public à la qualité du patrimoine, de l’architecture et du cadre de vie.

« La constitution d’un Pays d’art et d’histoire a donné l’occasion à de nombreuses intercommunalités de montrer en quoi la culture est fédératrice, en faisant des patrimoines un élément commun. Elle constitue une nouvelle histoire collective ».


bottom of page