top of page
  • F D

Expositions à Nice 29 mars – 17 avril 2022 :

Expositions

Les quotidiens sacrés. Christiane Sottile

Galerie Lou Babazouk

8, rue de la Loge – Nice

Promenade. Claire Morand

Galerie Lou Babazouk 2

5, rue Benoit Bunico – Nice

29 mars – 17 avril 2022

Nice

Du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 13h30 à 18h


Dans le cadre de sa politique d’aide à la promotion culturelle, la Ville de Nice met à disposition des artistes de Nice et de la Métropole deux galeries du Vieux-Nice :

Lou Babazouk au 8, rue de la Loge (depuis 2019) et Lou Babazouk 2 au 5, rue Benoit Bunico (depuis 2021).

L’objectif est de leur permettre d’exposer leurs œuvres et se faire connaître du public dans le cadre d’expositions de courte durée permettant de créer une vraie dynamique par le renouvellement des artistes exposés.

Dans un quartier très fréquenté par les touristes et les Niçois, ces galeries sont un atout de plus en termes d’attractivité.

Elles ont vocation à être les galeries de tous les talents qui révèlent la diversité et la richesse des artistes du territoire.

Depuis 2019, ce sont plus de 40 artistes qui ont pu bénéficier d’une vitrine pour leurs œuvres par la mise à disposition de ces galeries. Du 29 mars au 17 avril, découvrez le travail des artistes Christiane Sottile et Claire Morand.



Les quotidiens sacrés. Christiane Sottile

Galerie Lou Babazouk

« J’aime qu’il y ait plusieurs lectures dans une œuvre, que l’on ne voit pas tout au premier regard. J’aime qu’à chaque regard, on découvre un autre détail ou un autre objet, une vibration et surtout que l’on ne s’ennuie jamais en la regardant ».

Avec cette exposition, l’artiste nous implique, nous interroge sur le sens du sacré. Qu’est-ce qui est vraiment sacré dans la vie ? L’or a été de tout temps un objet de fascination, il est le soleil, le devin, le sacré, la richesse, mais il est aussi la convivialité.

Par sa culture familiale italienne, Christiane Sottile a passé une grande partie de son enfance dans les églises, musées et cathédrales où l’aspect religieux et iconique l’ont très fortement influencée. Le but est de désacraliser la valeur mystique lourde et inaccessible de la religion et de redonner toute sa place au quotidien.

Sacraliser toutes ces petites choses de la vie qui peuvent paraître bien banales mais qui font notre bonheur du quotidien, comme un vol de papillons, les couches terrestres qui nous nourrissent ou des scènes de vie où foisonnent personnages, animaux et volailles burlesques. L’artiste veut produire une émotion, un contact, avec le spectateur.

La galerie Lou Babazouk a déjà accueilli les artistes suivants : Jo Guichou, Geneviève Bozec, Martine Delage, Danielle Botbol, Richard Roux, Valérie Cheno, Odile Bourel, Manuel Gilson, Ararat Petrossian, Marie Genin, Lionel Bouffier, Agnès Jennepin, Steve Tavitian, Maija Ahlholm, Gilles Rouvière, Emmanuel Subercaze, Sergio Saad, Isabelle Girard, Betty Godefroy, Romain Marguet, Nikolaï Kojoukhovski, Flora Doin, Cristina Migliorini-Busato, Patricia Natale, Sophie Lannier, Frédéric Unia.


Promenade. Claire Morand

Galerie Lou Babazouk 2


Artiste peintre professionnelle autodidacte installée dans un petit village de l’arrière-pays niçois, Claire Morand dessine et peint depuis toujours. Elle a la chance inouïe d'avoir su prolonger le plaisir et la capacité qu'ont les enfants d'utiliser le graphisme et les couleurs pour exprimer bien mieux qu'avec les mots leur vision du monde, modelée en partie par leur univers intérieur et leur histoire.

L'utilisation de l'acrylique a toujours eu sa prédilection, par la spontanéité et le manque de minutie qu’elle autorise. Et pourtant son inclinaison au geste impulsif, à « batchasser » comme on le dit chez elle, n’ont d’égale que la minutie voire l’obsessionnalité des détails qu’elle peut injecter dans une peinture.

Reflet des contradictions que la nature nous impose, à la fois bonne et cruelle, colorée et sombre, elle se balade entre les contrastes qu'elle propose d'une toile à l'autre. Chacune de ses productions sont un poème dans lesquels les mots, les rimes et les effets de style épousent les formes, la vivacité des couleurs, et cette lumière qu’il faut suivre pour atteindre l’horizon derrière lequel sommeille l’inconnu, l’après.

Imaginer ce qu’il y a au fond du chemin, au creux des deux collines, au-delà des montagnes, courir et plonger dans les champs, s’inventer mille vies… Chacune de ses toiles invite à plonger dans son éclectique palette : paysages « naïvo-réalistes » ou abstraits, champs de fleurs à perte de vue, animaux hauts en couleurs, attendent votre regard.

La galerie Lou Babazouk 2 a déjà accueilli les artistes suivants : Fernanda Goreti, Zhu YAN, Christian Nicot & Philippe Galazzo (Collectif Photon), Zara Boutayeb, Magali Roubaud, Elis Secundo, Guilhem Perros, Nicolas Lehmann, Mendy Raynaud, Rafael Pupo Magaña, Anne Devichi, Brigitte Gaudou, Gildas de la Monneraye, Marie-Caroline Regottaz, Astrit Hizmaj, Virginia Azria.