• F D

Les rendez-vous d’automne à L’Artistique

Les rendez-vous d’automne à L’Artistique


En raison de la crise sanitaire actuelle, respect du protocole sanitaire :

gestes barrières, port du masque obligatoire et jauge limitée.

Depuis sa réouverture en décembre 2019, L’Artistique se veut un lieu unique et pluridisciplinaire avec ses espaces d’expositions permanentes des œuvres d’art de la Collection Donation Ferrero et le Centre d’Arts et de Culture qui sont aujourd’hui l’écrin d’une programmation destinée à un public en quête de connaissance, de savoir et de culture.

Pour son Cycle de l’Autonome, L’Artistique propose dans son auditorium des conférences, rencontres et débats pour le grand public (accès libre dans la limite des places disponibles) :

Les Rencontres de L’Artistique

Modérateur : Fabrice Flahutez, professeur à l’Université de Lyon Saint-Etienne et commissaire d’expositions internationales.

Des conférences autour de l’art moderne et contemporain où s’entremêlent l’histoire, la politique, les enjeux esthétiques dans la société.

Samedi 3 octobre à 16h : L’École de Nice. Une avant-garde face au monde

Par Elodie Antoine, diplômée d’histoire de l’art contemporain et spécialiste des groupes d’artistes en France autour de Mai 1968

L’Ecole de Nice trouve sa singularité en ses artistes qui, à l’aube de mai 1968, veulent en découdre avec la peinture.

Samedi 10 octobre à 16h : Le K.O. Esthétique de Jess Koons

Par Fabien Danesi, docteur en histoire de l’art et ancien pensionnaire de la Villa Médicis, curateur d’expositions internationales pour le Palais de Tokyo à Paris

Depuis les années 1980, l’artiste américain Jeff Koons met à mal les principes de la modernité artistique. A ce titre, peut-on dire que son œuvre est l’expression de la fin de l’esthétique et du jugement critique ?

Samedi 21 novembre à 16h : Guernica de Picasso. Œuvre engagée et peinture d’histoire ?

Par Iveta Slavkova, professeure Université américaine de Paris, spécialiste des avant-gardes

L’étude approfondie de cette œuvre incontournable de la première moitié du XXe siècle permettra d’illustrer toutes les nuances, mais aussi tous les enjeux historiques à l’aube de la Seconde Guerre mondiale.

Parole d’artiste

Modérateur : Fabrice Flahutez

Des rencontres avec des personnalités du monde de la culture qui traiteront de leur pratique, notamment l’accompagnement artistique du tramway dès ce cycle, et débattront avec le public dans un esprit d’émulation et de convivialité.

Jeudi 5 novembre à 18h30. Lou Che

Œuvre située sur la ligne 2 du tramway, station Port Lympia

Par Noël Dolla, artiste plasticien

Noël Dolla intervient poétiquement au terminus de la station de tramway, sur le port, par une sculpture monumentale reprenant graphiquement les lignes de son petit bateau de pêcheur affrontant les vagues. Hommage aux marins de celui des artistes niçois qui ont su concilier la mer avec la création artistique.

Samedi 12 décembre à 16h. Tram Track, les sonals du tramway

Par Michel Redolfi, compositeur et designer son

Avec Tram track, sonals d’annonce, Michel Redolfi prolonge le travail réalisé sur la ligne 1 en 2007 à l’intérieur des rames. Sa volonté est d’accompagner harmoniquement les usagers au cours de leurs déplacements, avec des annonces musicales et vocales variables au fil de la journée et du parcours.

Et aussi…

Samedi 14 novembre à 16h. Ecole de Nice : Déplacer les bornes

Par Vincent Giovannoni, Conservateur en chef au MUCEM (Marseille), commissaire de l’exposition « LES ANNEES JOYEUSES - Jean FERRERO & Friends : Arman, Ben, César, etc. »

L’Artistique, c’est aussi une programmation enrichie avec des expositions et événements :

Centaures et Pacholettes, le Bestiaire de César

Première exposition depuis la réouverture de L’Artistique, elle présente les dessins de la collection Jean Ferrero jusqu’au 14 novembre.

L’exposition permanente de la Collection Donation Ferrero

Pas moins de 150 œuvres sont exposées dans trois salons et un hall auxquelles s’ajoutent des pièces d’Art premier et d’Art modeste. Un accrochage évolutif tous les quatre mois permettra de puiser à loisir dans ses 853 œuvres, afin de mettre à l’honneur des artistes majeurs tels que César, Arman, Ben et les autres émules de l’Ecole de Nice (Claude Gilli, Robert Malaval, Bernar Venet, Serge III, Edmond Vernassa, Pierre Pinoncelli, Albert Chubac, Sacha Sosno…).

« La télé de Moya – Oh la la quelle histoire ! »

Nouvelle exposition temporaire et performance vidéo dans l’auditorium à partir du 28 novembre. Patrick MOYA est le dernier artiste d’importance, défendu et représenté par la Galerie Ferrero de 1996 à 2003. Exposition des premières recherches de l’artiste (dessins, peintures et photographies rehaussées) dans son désir de devenir créature, un télé-artiste qui vivrait dans le petit écran.

Samedi 28 novembre de 14h à 18h. Performance vidéo : La Télé de Moya

Cette projection-performance s’inscrit dans le parcours OVNi en ville, (Festival d’Art vidéo de Nice qui se tiendra du 20 novembre au 6 décembre 2020).

MOYA vit chaque soir dans son monde virtuel, dans le Moya Land de Second Life, c’est l’aboutissement de son travail vidéo en direct débuté en 1977 à la villa Arson. Durant toute la durée de l’exposition, les projets d’émissions de télévision exposés seront réactivés et fonctionnels sur le Moya Land et projeté dans la grande salle de l’Artistique.

L’Artistique

27, Boulevard Dubouchage – Nice

Du mardi au samedi de 10h à 18h

04 97 13 47 70 /

lartistique@ville-nice.fr

http://www.nice.fr/fr/culture/musees-et-galeries/l-artistique

Contact

sortirdanslesud@gmail.com

sortirdanslesud83@gmail.com

​​

Tel : 04.89.09.25.33
Port : 06.70.20.44.38 ou 06.51.66.26.89

 

1900, Chemin, de la Colle
83210 BELGENTIER

https://www.sortirdanslesud.com 

  • Facebook - Black Circle
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Youtube

© 2016 © 2020 created by SMR Diffusion for Sortir dans le Sud.

All rights reserved at Sortir dans le Sud.